Bonne Année 2021

Que cette nouvelle année
Ait un parfum d’éternité.
Qu’elle soit spirituelle et belle !

Puisse la lumière de l’étoile éclairer notre route de pèlerin
Au cours de cette année 2021.

Qu’elle apporte PAIX, JOIE et BONHEUR
A tous ceux que nous aimons
Et que nous rencontrerons.

Bonne Année à tous !

Décès de Père Simon

Message de Père André :

Chers paroissiens,

J’ai la tristesse de vous annoncer le décès du père Paul Simon, ancien curé et fondateur de notre communauté de paroisses Terre de missions.

Il a servi dans notre communauté de 1999 à 2008.

Le père Simon est décédé ce dimanche 20 décembre 2020. Ses obsèques seront célébrées le mercredi 23 décembre 2020 à 14h30 en l’église paroissiale de Saint-Pierre (67140) suivies de l’inhumation au cimetière des Missions Africaines du dit-village.

En union avec toute sa famille biologique et religieuse, je nous souhaite les condoléances attristées.

Bonne journée et bonne marche vers Noël.

Crèche de Noël

Comme tous les ans, venez découvrir notre fabuleuse Crèche.

L’église sera ouverte les dimanches du 20 décembre au 31 janvier (hors célébrations) ainsi que tous les jours pendant les vacances scolaires de 14h à 17h30.

Cette année est particulière puisque la Crèche de Niederschaeffolsheim fait partie du « Sentier des crèches d’Alsace » organisé par Les Noëlies.

Les Noëlies sont conçues comme une parenthèse de paix et d’authenticité dans la frénésie de Noël. Elles ont été créées en 2002 sur une initiative conjointe du Conseil Régional d’Alsace, de l’Église catholique et de l’Union des Églises protestantes d’Alsace, dans le but de proposer des concerts et des animations de qualité sur l’ensemble du territoire alsacien durant la période de l’Avent.
Plus d’informations sur leur site internet : www.noelies.com

Description de la Crèche :
Au premier plan, la grotte de la Nativité de Bethléem, une forteresse romaine avec des centurions ; au-dessus un temple païen.
Sur la partie gauche, le village de Niederschaeffolsheim : l’église, le cimetière, la mairie, des maisons.
Le haut de la chaire tourne comme un carrousel, avec les Rois mages, une cascade descend les marches de l’escalier

Un grand merci à tous nos bénévoles sans qui
cette réalisation ne serait pas possible.

Communiqué de Monseigneur Luc Ravel

A propos des mesures de reprise progressive des cultes

Les annonces du Président et celles du Premier ministre concernant la reprise des cultes me laissent pantois, déconcerté et profondément déçu. La jauge de 30 personnes n’est pas une mesure sensée mais une précaution vexatoire. Bien que n’ayant fait que l’École Polytechnique (X77) je pensais savoir faire une règle de trois et appliquer une présence proportionnelle à nos immenses églises. J’apprends qu’il n’en est rien.

L’habitude gouvernementale semble désormais bien prise de ne jamais tenir compte des propositions émanant de l’épiscopat français, propositions pourtant prudentes, intégrant l’extrême gravité de la crise dans laquelle nous sommes et en phase avec la détresse des personnes et des entreprises.

La tradition de l’Église catholique reste de poursuivre inlassablement le dialogue avec le gouvernement tout en manifestant son profond désaccord par tous les moyens légaux et politiques. J’attends personnellement une rencontre entre nos représentants et le Premier ministre pour le faire le point sur une liberté de culte au bord de la rupture.

Je ferai moi-même recours auprès du Conseil d’État contre des mesures que j’estime disproportionnées.

Par ailleurs, la patience des catholiques ne signifie pas l’inaction. J’appelle les catholiques d’Alsace à ce que la faim de la messe les conduise à ceux qui ont faim : les pauvres, en quête de pain, jusqu’au Vrai Pauvre, le Christ assoiffé de notre amour.

Non pas la mauvaise humeur mais l’amour joyeux né de notre foi nous portera inlassablement à répondre par le bien aux inconsistances administratives.

Monseigneur Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg